J’ai lu #39 – Juillet 2019

Un mois de juillet tranquille, avec une PL – pile lue 😉 – assez éclectique. Petit tour des 10 livres du mois !

Millennial burn-out, Vincent Cocquebert
Un essai rafraîchissant, qui descend en flèche la notion même de génération, parce qu’elle a été détournée de sa définition d’origine pour devenir un concept marketing. Tout comme pour No fake, du même éditeur, que j’ai lu en juin, il faudrait que je le reprenne calmement un crayon à la main pour gribouiller quelques notes qui me permettraient de mieux vous en parler…

Une fille comme elle, Marc Lévy
Cela faisait des années que je n’avais pas lu un roman de Marc Lévy et celui-ci ne m’a pas donné envie de replonger. L’histoire est gentillette, mais l’intrigue n’est très bien ficelée et je ne me suis pas attachées aux personnages. Aussitôt lu, aussitôt oublié.

Le nouveau, Philippe Sollers
Un court texte dans lequel Philippe Sollers fait part de ses divagations sur tout et n’importe quoi : ses ancêtres, les souvenirs de famille, Shakespeare, sa vie et sa pièce Hamlet, la société contemporaine… N’ayant jamais rien lu de lui avant, mon premier avis sur cet auteur, c’est, en deux mots : ennuyeux et prétentieux.

Bad blood, John Carreyrou
L’histoire vraie et hallucinante d’une start-up américaine soit-disant révolutionnaire, qui a roulé tout le monde dans la farine pendant des années. Un coup de bluff à plusieurs milliards, porté par des promesses bidons, une soif de profits irraisonnée et un management cauchemardesque. Bref, un livre qui montre une facette particulièrement peu reluisante de la Silicon Valley. Captivant !

jailu39-1.png

Les mains de Louis Braille, Hélène Jousse
On ne sait pas grand chose de la vie de Louis Braille, mais fallait-il pour remplir ce roman inventer une histoire d’amour contemporaine à des années-lumières du cœur du sujet ? Je ne peux pas dire que ce roman est un échec, car j’ai quand même appris des choses. Mais il aurait pu être tellement plus intéressant ! Retrouvez ma chronique ici.

L’odeur du chlore, Irma Pelatan
Je n’ai pas compris ce que cherchait à faire l’auteur de ce livre : à qui s’adresse-t-elle, que nous dit-elle ? Cette lecture, faite dans le cadre des 68 premières fois, m’a si peu séduite que j’ai sorti mon joker : ce sera le livre de la session que je ne chroniquerai pas.

Le meurtre de Roger Ackroyd, Agatha Christie
La grande dame du roman policier a encore frappé : son roman m’a captivée ! Je m’étais auto-spoilé le dénouement (d’une manière idiote : en lisant un autre livre !), aussi, je n’aurai qu’une recommandation si vous n’avez pas déjà eu ce livre entre les mains : lisez-le sans attendre et surtout, ne recherchez aucune info à son sujet avant de l’avoir fini ! Remarquez, même en sachant quelle serait la pirouette finale, j’ai passé un super moment.

Kisanga, Emmanuel Grand
A quoi sont prêts les États et les grandes entreprises pour mettre la main sur les ressources rares de l’Afrique ? Emmanuel Grand nous offre un roman de haut vol sur le sujet. J’ai regretté de ne pas réussir à m’immerger totalement dans l’histoire, car elle est bien construite et terriblement réaliste. Un tableau glaçant des enjeux géopolitiques contemporains.

jailu39-2.png

Boys, Pierre Theobald
Les hommes, de nos jours : une galerie de portraits pas totalement convaincante. Je vous en dis plus dans cette chronique.

Sur la route du Danube, Emmanuel Ruben
Ma plus belle lecture du mois et certainement l’un des plus beaux livres de littérature de voyage que j’ai lu ces dernières années ! L’auteur et son ami Vlad ont choisi de remonter le Danube à vélo, depuis la mer Noire jusqu’à sa source dans la Forêt-Noire allemande. Une traversée du continent au rythme d’un fleuve, à la rencontre de l’Europe, son histoire, sa géographie, et surtout, ses peuples.

jailu39-3.png

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s