Les heures solaires, Caroline Caugant

A 17 ans à peine, Billie a fui son enfance, sa mère, son village. Elle est montée à Paris se cacher, pour oublier. Tout oublier. Et se reconstruire aussi. Les années ont passé, mais au fond d’elle reste ce poids, cet indicible qui la tiraille. C’est plus que ce qui est arrivé cet été-là, c’est une accumulation de non-dits qu’elle porte en elle sans réellement en saisir la portée. Elle est devenue artiste pour essayer d’exprimer son mal-être, elle l’extériorise à coup de fusain noir. Une thérapie qui ne semble pas porter ses fruits. Et voilà qu’un jour, elle apprend la mort de sa mère. Elle s’est noyée dans la rivière. Tout un symbole vu le passé de Billie.

Les heures solaires Caroline Caugant

Elle rentre au village pour l’enterrement, et se prépare à vendre la maison. Tous les fantômes ressurgissent, elle ne peut pas faire semblant, les ignorer. Surtout qu’au fond d’elle, quelque chose la pousse à creuser, à chercher des réponses. Alors elle fouille, et elle découvre. Le passé de Louise, sa mère, et celui d’Adèle, sa grand-mère. Elle pense à sa propre enfance. Et peu à peu, elle comprend.

Dans son premier roman, Caroline Caugant raconte le destin de trois femmes, ou plutôt, remonte délicatement le fil qui relie trois générations de femmes. Au côté de son héroïne, elle démêle l’enchevêtrement de secrets, de non-dits, de peur, qui ont glissé d’une génération à la suivante, marquant inconsciemment mais profondément Adèle, puis Louise, puis Billie.

L’écriture est précise, l’ambiance angoissante. Que s’est-il passé pour que l’héritage soit si difficile à porter ? Les heures solaires, c’est la radioscopie glaçante d’une lignée de femmes, une analyse transgénérationnelle ambitieuse et soignée. Une lecture qui joue avec nos nerfs de la première à la dernière page.

Les heures solaires
Caroline Caugant
Stock

logo 68J’ai lu ce livre dans le cadre de la session de printemps 2019
des 68 premières fois. Merci à toute l’équipe !

Publicités

Une réflexion sur “Les heures solaires, Caroline Caugant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s