J’ai lu #32 – Décembre 2018

Cette fin d’année est décidément laborieuse niveau lectures ! Mais qu’importe puisque 2019 arrive : ce sera l’occasion de repartir du bon pied. En attendant, j’ai quand même lu 5 livres ce mois-ci.

Le génie des coïncidences, John Ironmonger
Euh… j’ai vraiment lu ça moi ? Je suis bien incapable de vous en parler ! Je sais quand, où et pourquoi (week-end des 8 & 9 décembre, à Lyon, parce qu’il était dans la bibliothèque du AirBnb où je logeais), mais pour le reste, pff, aucun intérêt : aucun des fils de l’histoire ne prend, que ce soit le récit de la guerre civile en Ouganda et la tragédie des enfants-soldats, la pseudo-réflexion sur le destin ou l’histoire d’amour entre les deux héros qui ne réussissent même pas à être attachants.

Le Nord du Monde, Nathalie Yot
Je ne comprends toujours pas pourquoi ce livre était dans la sélection d’automne des 68, je l’ai trouvé carrément malsain. C’est l’histoire d’une femme totalement paumée qui fuit un homme en allant vers le Nord. Au cours de son voyage, elle s’attache à un jeune adolescent polonais et lui porte un amour qui n’est pas du tout celui d’une mère pour un fils. Glauque.

Les frères Lehman, Stefano Massini
L’OVNI littéraire de mon année de lectures ! Cet essai en vers libres retrace l’histoire de la banque Lehman Brothers, celle-là même qui par sa faillite a précipité le monde dans la crise de 2008. Cela méritait bien une chronique, que vous pouvez lire ici.

The One-cent Magenta, James Barron
Une plongée sympathique dans l’univers de la philatélie à travers l’histoire du One-cent Magenta, le timbre le plus rare et le plus cher qui soit. Je vous en dis plus dans ma chronique à découvrir ici.

Congo Inc : Le testament de Bismarck, In Koli Jean Bofane
Je voulais lire un roman sur l’Afrique contemporaine, écrit par un auteur africain qui vive là-bas. Je me suis donc retrouvée en RDC, à suivre les aventure d’Isookanga, un jeune Pygmée ekonga féru de nouvelles technologies et convaincu que le monde appartient à ceux qui s’inscrivent dans la mondialisation. L’histoire aborde de multiples questions qui font prendre conscience de l’immensité des défis que le continent doit relever : conflit entre modernité et traditions, corruption des fonctionnaires nationaux et internationaux, arrivée de la Chine dans l’économie locale, gestion des ressources rares, pacification des populations et processus de réconciliation nationale, création d’un Etat de droit, protection des enfants et orphelins de guerre, droits de l’Homme et protection de l’environnement… Cette lecture a aussi été l’occasion d’apprécier concrètement la vitalité de la francophonie, une piste à suivre en 2019 !

Jailu32-decembre2018

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s